L'Onu "profondément préoccupée" par les récentes tensions près de Guerguerat

08 Janvier, 2018, 03:49 | Auteur: Lynn Cook
  • L'Onu

Cette intervention de Guterres intervient alors que le Maroc a dénoncé, le 5 janvier, la présence d'éléments du Polisario dans cette zone tampon.

Nouveau développement dans la région de Guerguerat, où deux véhicules appartenant à la soi-disant "police civile" du Polisario ont pénétré vendredi 5 janvier et font toujours le pied de grue sur la seule voie terrestre reliant le sud marocain au nord de la Mauritanie.

"Pour le Maroc, ces intrusions des forces sahraouies dans la zone démilitarisée de Guergarate représentent une " menace sérieuse sur le cessez-le-feu " et " une transgression flagrante des appels incessants du secrétaire général des Nations unies de s'abstenir de toute obstruction au trafic routier dans la zone tampon de Guergarate ".

La réaction timide des Nations Unies pourrait inciter la direction du Polisario à entreprendre d'autres actions dans la zone de Guerguerate.

La zone tampon de Guergarate est un territoire située entre le Sahara occidental (sous l'autorité du Front Polisario), la Mauritanie et le Sahara occidetal occupé par le Maroc.

Guterres "est particulièrement préoccupé par la récente montée des tensions près de Guerguerat (.)", indique un communiqué de l'ONU.

Et d'ajouter que " le SG appelle les parties prenantes à exercer un maximum de retenue et à éviter une escalade des tensions.

Le Portugais souligne que le retrait du Polisario de ses éléments armés, en avril 2017, et celui effectué auparavant par le Maroc avaient pour objectif de réunir les conditions en vue d'"une reprise du dialogue sous les auspices de son envoyé personnel Horst Köhler".

Recommande: