Collision entre deux navires en mer de Chine: 32 disparus

07 Janvier, 2018, 18:36 | Auteur: Lynn Cook
  • Collision entre un navire de fret chinois et un tanker iranien

Le second navire impliqué, un bateau de fret chinois sous pavillon hongkongais transportant 64 000 tonnes de grains, n'a pas subi de dommages "mettant en péril sa sécurité".

Les reportages ont précisé que trente-deux membres d'équipage du navire pétrolier, à savoir 30 Iraniens et deux Bangladais, étaient portés disparus.

Le tanker Sanchi transportait 136 000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats).

Les 21 membres d'équipage du cargo, tous des citoyens chinois, ont tous été secourus, selon le ministère chinois des Transports.

L'objectif est "d'éviter tout désastre secondaire" résultant de la collision, a précisé Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, dans un communiqué.

Le gouvernement chinois a dépêché sur place 8 navires pour les opérations de recherche et de nettoyage, selon l'agence de presse, Xinhua. Il a " entièrement pris feu " suite à sa collision, a annoncé le ministère chinois des transports.

Une photo de la tragédie publiée sur la télévision publique témoigne d'une haute colonne de fumée issue du pétrolier de 274 mètres de long. Selon le porte-parole du ministère iranien du pétrole, Kasra Nouri, le tanker appartient à la National Iranian Tanker Company (NITC), l'opérateur administrant la flotte de navires pétroliers du pays.

Selon lui, la cargaison était constituée de produits de condensat commercialisés par la société pétrolière nationale iranienne NIOC et destinés à la firme sud-coréenne Hanwha Total (coentreprise entre le français Total et le conglomérat sud-coréen Hanwha).

L'accident est intervenu à environ 160 milles nautiques (300 kilomètres) à l'est de l'embouchure du fleuve Yang-Tsé, laquelle se trouve non loin de Shanghai, dans l'est de la Chine. Mais les collisions en pleine mer restent plus rares.

Recommande: