Le nationaliste Jean-Guy Talamoni élu président de l'Assemblée de Corse

03 Janvier, 2018, 01:32 | Auteur: Lynn Cook
  • Les emplacements réservés aux médias devant la Collectivité territoriale de Corse

L'assemblée de Corse a porté à sa tête, comme prévu, le nationaliste Jean-Guy Talamoni.

"Nous sommes tous Corses et nous appartenons à un petit peuple", a-t-il déclaré. A l'issue de sa victoire, il s'est exprimé en Corse, langue dont il demande la coofficialité avec le Français sur le territoire qu'il administre. Les deux hommes sont les grands vainqueurs des élections territoriales des 3 et 10 décembre, qui ont donné une forte dominante nationaliste (41 sièges sur 63) à la collectivité née de la fusion entre région et départements.

Jean-Guy Talamoni a été longuement applaudi et des cris de joie dans l'hémicycle et dans les tribunes des invités, ont accueilli son élection. Un élu qui a avoué ensuite avoir été "distrait", s'est prononcé pour l'autonomiste Gilles Simeoni, qui n'était pas candidat à la présidence.