Les Californiens vont-ils se ruer sur l'or… vert — Cannabis

02 Janvier, 2018, 15:25 | Auteur: Lynn Cook
  • La consommation de cannabis est désormais légale en Californie

Avec cette légalisation de la marijuana à usage récréatif, cet Etat devient le plus gros marché mondial légal de la feuille étoilée, puisque la Californie est le plus peuplé des Etats-Unis. Le cabinet d'études spécialisé Arcview s'attend en effet à ce que les ventes de cannabis atteignent 5,8 milliards de dollars d'ici 2021 dans le "Golden State", où les ventes illégales de cannabis y pèsent encore 5,1 milliards de dollars. Avec la pleine légalisation en Californie, Arcview anticipe une flambée des revenus du secteur aux États-Unis: de 6,7 milliards de dollars en 2016 à 22,6 milliards dès 2021.

Le grand Etat de l'Ouest américain avait déjà été pionnier de la marijuana à usage médical aux Etats-Unis, l'autorisant dès 1996. Un client sort en lui lançant: "J'adore ta boutique". Pour pouvoir en acheter, il suffit dorénavant de prouver sa majorité - plus de 21 ans - à l'aide d'un document d'identité.

Par ailleurs, les enjeux financiers sont énormes: la Californie prélèvera 15%, plus une taxe sur les ventes de 10%, et la plupart des villes imposeront également une taxe municipale de 2 à 10%. Chaque individu pourra en outre cultiver six plants. Au premier janvier, Los Angeles, West Hollywood, San Francisco, San Diego, Oakland, Santa Cruz et San Jose avaient donné leur accord (toutefois, aucune licence n'a pour l'instant été délivrée à LA) tandis que 300 villes dont Riverside, Fresno, Bakersfield, Pasadena et Anaheim ne souhaitent pas autoriser la vente de marijuana pour des usages non-médicaux.

Vers une ou deux années de "chaos"?

L'État le plus populeux des États-Unis ouvre ainsi la porte au plus grand marché régulé en son genre. La police de Los Angeles a par exemple autorité pour couper le courant et l'eau aux établissements qui ne sont pas en règle. Mais la demande anticipée est phénoménale: Jerred Kiloh estime que pour y faire face il faudrait accorder "10 000 permis immédiatement".

L'engouement pour la marijuana est tel que les régulateurs du Bureau of Cannabis Control craignent déjà une pénurie de produits pour les consommateurs s'ils ne traitent pas assez rapidement les 1 400 demandes de licences en attente, selon ABC news.

Recommande: