Vaccins, Smic, amendes, gaz... : ce qui change (et augmente) au 1er janvier

01 Janvier, 2018, 11:08 | Auteur: Aubrey Nash
  • Changements au 1er août 2017

La contribution sociale généralisée (CSG) augmentera de 1,7 points. Cette dernière disparaîtra dans un deuxième temps, le 1 octobre, avec une nouvelle baisse de 0,95 point.

1,28 %. C'est la revalorisation du plafond 2018 de la sécurité sociale par rapport à 2017. L'objectif est de rendre le travail plus rémunérateur, et 21 millions d'actifs du secteur privé vont en profiter.

Le salaire minimum sera revalorisé de 1,24% au 1er janvier 2018.

Ils bénéficieront ainsi de baisses de cotisations: -2,15 points sur les cotisations famille et l'exonération des cotisations maladie et maternité.

Les plafonds de ressources qui servent de référence pour le calcul du montant des allocations familiales et d'autres prestations (complément familial, prestation d'accueil du jeune enfant, allocation de rentrée scolaire) sont revalorisés de 0,2%. Ce 1er janvier 2018 n'échappe pas à la règle: les évolutions réglementaires, budgétaires et administratives sont, une fois de plus, légion.

Un prélèvement forfaitaire unique de 30% est mis en place sur les revenus mobiliers, à l'exception du Livret A, du PEA (épargne en actions), des contrats d'assurance-vie de moins de 150 000 euros et gardés plus de huit ans.

Baisse de la taxe d'habitation, réforme de l'ISF transformé en impôt sur la fortune immobilière (IFI), crédit d'impôt transition énergétique, aides à l'accession dans le logement. plusieurs mesures ont été votées dans le budget 2018.

Onze vaccins, contre trois - diphtérie, tétanos et poliomyélite -, deviennent obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier. S'ajoutent coqueluche, rougeole-oreillons-rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque et méningocoque C. Ils seront indispensables en collectivité (crèche, école.).

Là encore, plafonnement il y a depuis le 1er janvier 2018.

Le forfait hospitalier augmente de deux euros pour passer à 20 euros par jour, une dépense prise en charge par les complémentaires santé pour ceux qui en disposent. Cette disposition, mise en place par Nicolas Sarkozy en 2012, avait été supprimée en 2014 par François Hollande.

Les prix de certains paquets de cigarettes, comme Camel et Winston, baisseront de 20 centimes le 2 janvier à la suite d'ajustements des fabricants. AMENDE: C'est désormais les villes qui fixeront le tarif du stationnement ainsi que le montant de l'amende qui s'élevait à 17€.

Les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, augmenteront en moyenne de 6,9%. Tout propriétaire doit désormais remettre à ses locataires un diagnostic, datant de moins de 6 ans, sur l'état des installations électriques et de gaz de l'appartement ou de la maison, qu'il met en location. Coup de massue aussi pour le diesel, avec un prix en hausse de 10% à la pompe, soit 7,6 centimes par litre.

Dès 2018, la fiscalité du gasoil s'alignera sur celle de l'essence.

Le gouvernement a décidé d'offrir 1.000 à 2.000 euros aux automobilistes vendant leurs anciennes voitures (avant 1997 pour les modèles, 2001 ou 2006 pour le Diesel) pour en acheter une nouvelle. Objectif de cette "prime à la conversion ": sortir 100 000 véhicules polluants du parc automobile en 2018.

Toujours dans l'optique de lutter contre la pollution dans les villes, les entreprises de plus de 100 personnes auront à présenter un "plan de mobilité " concernant leurs salariés afin de favoriser les modes de déplacement doux, comme le vélo.

Nouveaux Vélib. Les nouveaux Vélib', dont un tiers d'électriques, arrivent dans les rues de Paris et d'une soixantaine de communes autour de la capitale. Des dédommagements sont prévus pour les utilisateurs.

Pub autour des émissions pour les enfants.

Les publicités deviennent interdites avant, pendant et après les émissions destinées aux enfants de moins de douze ans sur les chaînes du service public. Une mesure votée au nom de la lutte contre l'obésité infantile. Ce qui porte le prix du Smic à 9,88 euros de l'heure, contre 9,76 euros en 2017.

Recommande: