Le randonneur égaré a été retrouvé saint et sauf — Chamrousse

30 Décembre, 2017, 00:56 | Auteur: Jonathan Ford

En "insistant malgré les conditions climatiques difficiles, dont un brouillard flottant", selon le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de l'Isère, l'hélicoptère a repéré l'homme en aval du col de l'Infernet, au niveau de la combe du même nom. Il a été retrouvé en légère hypothermie et évacué vers le CHU Grenoble-Alpes pour contrôler son état de santé.

La veille, le disparu avait donné l'alerte avec son téléphone portable avant que celui-ci ne se décharge, rendant les nouvelles recherches plus compliquées. Porté disparu depuis mercredi à Chamrousse, un randonneur de 37 ans a été secouru ce jeudi 28 au matin par les hommes du PGHM de l'Isère.

L'homme a passé la nuit dans la neige, un peu abrité du vent par la combe, mais aussi par un trou de neige qu'il avait creusé avec sa pelle (il était équipé pelle-sonde-Détecteur de Victime d'Avalanche). Dans la soirée, les secouristes ne l'avaient toujours pas retrouvé. Pendant la nuit, alors que la température avoisinait les -10 degrés, le randonneur a eu la bonne idée de creuser un trou dans la neige pour s'abriter du vent.

A plusieurs reprises, le randonneur a pu parler aux militaires... "Il a alors compris qu'il allait devoir se débrouiller seul parce qu'il serait très difficile de le localiser", a raconté un secouriste du peloton de gendarmerie de haute montagne nationale au quotidien.

Les mauvaises conditions météo ont ralenti le travail des secouristes, dans ce massif montagneux de Belledonne avec un risque d'avalanche de 4 sur 5.

Recommande: