Le syndicaliste et ancien ministre Jacques Chérèque est mort

25 Décembre, 2017, 03:15 | Auteur: Aubrey Nash
  • Jacques Chérèque chez lui à Pompey

C'est la CFDT qui a annoncé la mort de Jacques Chérèque dimanche 24 décembre 2017, en saluant un "grand militant".

LP / Matthieu de Martignac Comme il l'avait fait pour son fils l'an dernier, l'actuel secrétaire général du syndicat, Laurent Berger, lui a immédiatement rendu hommage sur Twitter: "Jacques Chérèque, un homme remarquable et un syndicaliste authentique nous a quittés". Il était devenu Secrétaire général de la CFDT Métallurgie en 1971, avant d'accéder en 1979 au poste de Secrétaire général adjoint de la confédération, aux côtés d'Edmond Maire.

Il était le père de l'ancien leader de la CFDT François Chérèque, natif de Nancy et décédé le 2 janvier 2017. La CFDT est une nouvelle fois en deuil en 2017. Il avait ensuite été ministre délégué, chargé de l'Aménagement du territoire et des reconversions, de mai 1988 à mai 1991, dans les premier et second gouvernements Rocard.

"Jacques Chérèque est parti, la Lorraine perd l'un de ses plus grands ambassadeurs, lui qui n'a jamais cessé de croire en elle et de s'engager pour son renouveau".

Né le 9 septembre 1928 à Dijon, Jacques Chérèque était un ex- ouvrier de l'usine sidérurgique de Pompey (Meurthe-et-Moselle), où il militait à la CFTC.

Son action avait aussi été saluée en tant que préfet délégué pour le redéploiement industriel en Lorraine, fonction à laquelle il a été nommé en 1984.

Recommande: