1.400 canards abattus à cause d'une suspicion de grippe aviaire — Landes

25 Décembre, 2017, 13:34 | Auteur: Jonathan Ford
  • Soupçons de grippe aviaire dans les Landes: les analyses sont à refaire

BORDEAUX, 24 décembre (Reuters) - Quelque 1.400 canards d'une exploitation de Saint-Jean-de-Lier (Landes) soupçonnés d'être porteurs du virus de la grippe aviaire ont été abattus samedi "à titre préventif", a annoncé la préfecture.

Des analyses complémentaires ont été effectuées et le 22 décembre, le résultats sont tombés.

Les premiers prélèvements réalisés immédiatement après ce contrôle anormal ont mis en évidence la présence du virus H5, mais n'ont pas permis de spécifier sa virulence.

Devant l'impossibilité de déterminer la capacité du virus à contaminer d'autres élevages, la préfecture a tout de même décidé, en accord avec les producteurs, d'abattre préventivement la totalité des canards. Afin de prévenir de nouveaux épisodes de grippe aviaire lors des migrations automnales, la sécurité des élevages de volailles a été renforcée en France depuis le 1er septembre. Cependant, comme la souche n'était pas virulente au vu des expertises, ceux-ci n'ont pas été abattus.

"Mais au regard de ces traces de virus H5 et sur avis du laboratoire national de référence (ANSES) et à titre préventif, la direction générale de l'alimentation a demandé l'abattage préventif du troupeau concerné", vient d'indiquer, ce samedi, la préfecture des Landes. De nouvelles analyses ont donc été réalisées, mais "elles n'ont pas apporté d'informations complémentaires sur cette virulence", soulignent les services de l'État. Dans son communiqué, la préfecture a salué "la très bonne réactivité de l'exploitant et de la profession dans le déclenchement et le traitement de cette alerte".

Après les épizooties des hivers 2015-2016 et 2016-2017, et l'abattage de millions de palmipèdes, la filière mise sur les fêtes de fin d'année 2017 pour se relancer, malgré une production en baisse de 40% par rapport à 2015, dernière année normale de production.

Recommande: