Corée du Nord: Washington propose de nouvelles sanctions à l'ONU

23 Décembre, 2017, 00:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Nouvelles sanctions de l’ONU contre Pyongyang: Le pétrole en ligne de mire

Ce vote est intervenu alors que ni les États-Unis, ni la Corée du Nord n'ont montré de signe d'engager des pourparlers pour mettre fin à la crise à la suite des essais de missiles nord-coréens. On ignore quelle sera la position de la Chine mais les projets de résolution concernant la Corée du Nord ne sont en général pas transmis à tous les Etats membres du Conseil de sécurité tant que Washington et Pékin n'ont pas donné leur feu vert. "Le monde veut la paix, pas la mort!", a écrit Donald Trump.

Ce nouveau texte s'appuie sur le socle de sanctions déjà approuvées par les Nations unies au fil des ans, en particulier celles ayant ciblé ces derniers mois l'approvisionnement en pétrole brut et raffiné acheminé surtout depuis la Chine.

En outre, il est désormais interdit d'exporter en Corée du Nord certains minéraux, produits chimiques et alimentaires, ainsi que certains équipements électriques. Selon la résolution, tous les fournisseurs de pétrole de la Corée du Nord devront informer l'Onu de leurs livraisons.

Autre liste allongée: 19 responsables nord-coréens -travaillant quasiment tous dans l'industrie bancaire- seraient inscrits sur la liste onusienne des personnes sanctionnées.

La Corée du Nord a qualifié vendredi de "document criminel" le rapport de la Maison Blanche sur la stratégie de sécurité nationale, quelques heures avant l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU de nouvelles sanctions à l'encontre de Pyongyang.

Recommande: