Le maire FN d'Hayange va devoir remettre le gaz et l'électricité au Secours populaire

21 Décembre, 2017, 01:00 | Auteur: Lynn Cook
  • France 3 Lorraine

Depuis le début de son mandat, Fabien Engelmann maire (FN) d'Hayange (Moselle) s'en prend au Secours populaire, qu'il juge être "pro-migrants", en plus d'être "une succursale du Parti communiste". "Ce n'est pas possible que le Secours Populaire, une association caritative, soit attaquée comme ça".

"Le tribunal a également contraint la municipalité de Fabien Engelmann (FN) à réinstaller l'enseigne de l'association, et à s'acquitter d'une astreinte de 500 euros par jour en cas de non-respect de la décision". "On va pouvoir continuer à travailler dans des conditions normales", s'est réjouie la présidente de la section de l'asso à Hayange, Anne Duflot-Allievi.

Nouvel épisode dans le conflit opposant le Secours populaire français et la municipalité Front national de Hayange. Près d'un millier de personnes à faible revenu fréquente ce local, occupé par l'association depuis 2005, où sont entreposés des denrées alimentaires et des vêtements. Mais peut-être pas pour longtemps, car de son côté, Engelmann a dit qu'il fera appel de la décision. C'est un appel au squat, a-t-il réagi.

Recommande: