Google et la NASA vont annoncer une découverte extraterrestre

15 Décembre, 2017, 04:49 | Auteur: Lynn Cook
  • Google et la NASA vont annoncer une découverte extraterrestre

Pour cause, cette nouvelle découverte a été effectuée grâce aux technologies de Machine Learning (apprentissage automatique) de la firme de Mountain View.

Cette exoplanète rocheuse baptisée Kepler-90i a été détectée autour de Kepler-90, une étoile similaire à notre soleil située à 2545 années-lumière de la Terre.

"Une version miniature de notre système solaire". Participeront également Andrew Vanderburg, astronome de la NASA et Jessie Dotson, travaillant sur Kepler. Kepler-90i est environ 30% plus large que la Terre mais sa proximité avec son étoile est telle que la température de sa surface devrait être de plus de 426°C.

Même si la NASA n'a pas donné plus d'explications sur l'annonce, il pourrait bien s'agir d'intelligence artificielle qui joue un rôle important au sein de l'agence spatiale américaine.

Il faut savoir que depuis son lancement en 2009, Kepler a détecté plus de 4000 exoplanètes, en évaluant les variations d'intensité périodiques des étoiles lorsqu'une planète de son système se positionne entre elle et l'observateur.

Des conférences de presse de ce type ont déjà été organisées, comme en février dernier, lorsque la Nasa a annoncé la découverte de 7 exoplanètes par le télescope Kepler. Face à la grande quantité de données provenant du télescope, l'introduction de l'utilisation de l'intelligence artificielle est destinée à aider les scientifiques dans leur traitement. Cette découverte montre que l'intelligence artificielle est un outil prometteur pour trouver certains des signaux les plus faibles de planètes lointaines, soulignent les chercheurs.

En ce jeudi 14 décembre 2017, Google et la NASA vont annoncer lors d'une conférence de presse conjointe, une percée majeure dans le domaine de l'observation des exoplanètes, grâce à des algorithmes de machine learning (soit l'apprentissage automatique), qui permettent d'analyser avec précision et plus rapidement les données du télescope spatial Kepler. Ce qui a permis d'étudier non seulement des exoplanètes, mais aussi de jeunes étoiles, des supernovas, et d'autres corps célestes.