Deux Palestiniens tués dans une explosion, Israël dément toute attaque — Gaza

15 Décembre, 2017, 04:36 | Auteur: Lynn Cook
  • Deux Palestiniens tués dans une explosion, Israël dément toute attaque — Gaza

Les images renvoyées par les médias depuis Israël sont les mêmes: gaz lacrymogènes à profusion, tirs à balles réelles et concert d'arrestations parmi les jeunes.

Après une semaine de manifestations et de heurts quotidiens, les forces israéliennes cherchent à casser le mouvement.

A Jérusalem, la police a bloqué ce mercredi l'accès pour les Palestiniens à la porte de Damas, lieu de rassemblement des derniers jours. Une organisation qui prévoyait, selon les forces israéliennes, une attaque contre un soldat ou un colon israélien dans le nord de la Cisjordanie.

L'aviation israélienne a bombardé jeudi avant l'aube trois objectifs appartenant au Hamas, un camp d'entraînement et des entrepôts d'armes, a indiqué l'armée israélienne.

Ce raid intervient quelques heures après l'interception par des militaires israéliens de deux roquettes palestiniennes tirées depuis la bande de Gaza.

Gaza (Territoires palestiniens) - Deux Palestiniens membres du mouvement Jihad islamique ont été tués mardi dans la bande de Gaza dans une explosion que les autorités gazaouies ont imputée à une frappe menée par Israël, ce que l'armée israélienne a catégoriquement démenti. La bande de Gaza est de nouveau en proie aux tensions depuis la mort, le 30 octobre, de douze Palestiniens dans la destruction par Israël d'un tunnel du Jihad islamique débouchant sur son territoire, et plus récemment la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme la capitale d'Israël.

Bien que le Hamas ne soit pas à l'origine des tirs de roquettes, il est nécessaire de maîtriser les activistes de "groupes dissidents" afin d'empêcher qu'ils se trouvent "en position d'affronter" l'armée israélienne, a affirmé un ministre israélien sur la radio locale.

L'armée a par ailleurs annoncé qu'elle fermera, à partir de jeudi, et "en raison des événements et des risques en matière de sécurité", le principal point de passage de marchandises entre Gaza et Israël.

Recommande: