OM : R. Garcia - "éliminé d'un match gagné"

14 Décembre, 2017, 05:41 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Marseille: Privé de supporters à Lyon dimanche

Les Olympiens auraient pu tuer le match d'entrée, mais Njie a manqué l'immanquable. Sakai lançait Njie sur l'aile droite. Trouvé dans la profondeur par Anguissa, il s'est présenté devant Abdoulaye Diallo.

Rennes a réussi à renverser le score grâce un très beau but d'André, qui a déposé le ballon du plat du pied dans la lucarne de Pelé, après un maître-coup-franc de Wahbi Khazri 1-1, 23), qui a ensuite inscrit son septième but en rouge et noir. La finale, qui se tiendra cette année au Matmut-Atlantique de Bordeaux, est certes encore loin, la rencontre coincée entre deux matchs de championnat dans un calendrier chargé, mais les clubs savent que cette compétition est aussi le plus court chemin pour accéder à l'Europe. La seconde période a été plus brouillonne, notamment techniquement dans les transmissions ou le dernier geste, à l'image de cette frappe complétement dévissée de Mitroglou (52′). Un but qui devrait lui permettre de retrouver un peu de confiance. L'attaquant rennais ne marquait donc pas sur ce coup-là, mais faisait mouche sur le suivant... Le ballon, détourné par le défenseur olympien, finissait au fond des filets (2-1, 57e)!

Il a ensuite raté le break à son tour d'une tête trop décroisée (63), avant la frappe polémique d'André (64). Un coaching gagnant, puisque Luiz Gustavo décalait sur l'aile droite Njie, dont le centre était repris d'une superbe tête croisée par Germain pour l'égalisation (2-2, 81e)! Moi je suis content de mon équipe, Mitroglou a mis deux buts, Germain un, c'est un bon match, on continue sur une série d'invincibilité.

L'OM avait démarré de la meilleure des manières son huitième de finale face au Stade Rennais. Abdoulaye Diallo a détourné les tentatives de Lucas Ocampos et Bouna Sar.

Recommande: