"Je mange pas mal de pâtes" : la petite phrase d'une députée LREM sur ses revenus passe mal

14 Décembre, 2017, 05:41 | Auteur: Lynn Cook

Certains nouveaux députés ont abandonné des situations professionnelles confortables dans le secteur privé pour se lancer dans l'aventure derrière Emmanuel Macron.

Une députée LREM a évoqué ce mercredi dans L'Opinion la baisse de ses revenus, depuis son entrée au Palais Bourbon.

Une déclaration de cette même députée LREM qui conserve l'anonymat (tant mieux pour elle, sans doute) a fait le buzz sur les réseaux sociaux: "Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j'ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager", assène-t-elle avec aplomb.

Les députés disposent également d'une enveloppe consacrée à l'indemnité représentative des frais de mandats, de 5.372 euros nets par mois. Malgré tout ceci, le revenu annuel moyen des députés reste largement supérieur à celui des Français.

Pour cette ancienne chef d'entreprise, citée par L'Opinion, il faut désormais se serrer la ceinture. D'après Le Monde, qui relaie des chiffres de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), il frôlerait les 59 000 euros, contre 22 420 euros pour les Français. "Face à une aide soignante, on sait qu'on ne peut pas dire ça", 'explique ainsi l'un d'eux.

Recommande: