Corée du Nord. Washington fait un premier pas

14 Décembre, 2017, 05:46 | Auteur: Lynn Cook
  • Corée du Nord. Washington fait un premier pas

Mardi, par la voix du secrétaire d'Etat, Rex Tillerson, les Etats-Unis ont ouvert la porte à des discussions avec la Corée du Nord de Kim Jong-un.

Ces déclarations marquent un changement de ton de la part de Washington, qui exigeait jusqu'à présent que Pyongyang accepte en premier lieu que la finalité d'éventuels pourparlers soit de renoncer à son arsenal nucléaire.

"Il n'est pas réaliste de dire 'nous allons discuter avec vous seulement si vous venez à la table des négociations prêts à abandonner votre programme'" nucléaire, a indiqué mardi Tillerson, lors d'une conférence à Washington. L'administration américaine affirmait jusque-là que toute négociation ne pouvait porter que sur la dénucléarisation de la Corée du Nord. "Nous sommes prêts à discuter dès que la Corée du Nord voudra discuter", a déclaré Rex Tillerson. "Ce serait difficile de parler si au milieu de notre discussion vous décidez de tester un autre engin", a-t-il estimé.

Une délégation du ministère russe de la Défense est arrivée à Pyongyang, la capitale nord-coréenne, annonce aujourd'hui l'ambassade de Corée du Nord à Moscou, citée par l'agence Interfax. La Russie a redit la semaine dernière qu'elle était disposée à user de son influence sur la Corée du Nord.

Lundi soir, le président sud-coréen Moon Jae-in, qui se rendra jeudi à Pékin, s'est montré optimiste en affirmant que des efforts conjoints entre Séoul et le gouvernement chinois pourraient aboutir à de " bons résultats " pour amener la Corée du Nord à la table des négociations.

Ce n'est pas la première fois que la présidence américaine contredit publiquement le secrétaire d'Etat sur la question des programmes nucléaire et balistiques nord-coréens.

Les grandes puissances tentent de trouver une solution à la crise née de l'accélération des programmes nucléaires et balistiques de la Corée du Nord, condamnés par la communauté internationale.

Recommande: