Dupraz s'en prend encore aux supporters — TFC

13 Décembre, 2017, 03:22 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Pascal Dupraz- TFC

Du coup, c'est maintenant que tu racontes des conneries ou c'était à l'époque " a lâché le groupe de supporters toulousains, remontés comme un coucou et qui ne devraient pas manquer de manifester leur colère envers le supporter à l'occasion du match de ce mardi face aux Girondins du côté du Stadium.

Avec cette nouvelle sortie médiatique, pas sûr que Pascal Dupraz fasse ce qu'il faut pour calmer le jeu avec les fans du Toulouse FC.

Ce mardi soir, Toulouse accueille Bordeaux en ouverture des 8es de finale de la Coupe de la Ligue.

Interrogé sur l'intérêt que présente la Coupe de la Ligue, l'entraîneur du Téfécé a détourné la question pour attaquer le public toulousain: "Moi je vous le dis, je voudrais qu'on aille en finale de Coupe de la Ligue".

Avant d'enchaîner: "Il y a combien de places à Bordeaux?" 50 000? Normalement il devrait y avoir 25 000 Toulousains. "Je vous parie qu'ils n'y seront pas", s'est agacé le technicien haut-savoyard.

Actuellement 16e de Ligue 1 avec seulement 1 point d'avance sur le barragiste lillois, la saison du TFC est loin d'être exceptionnelle. Dans un communiqué au ton léger, les Indians Tolosa ont mis en avant le rôle de l'ancien entraîneur d'Evian dans la faillite actuelle du TFC. Ça ne peut pas être éternellement de la faute de la pelouse, des penalties non-sifflés, de la jeunesse de l'effectif ou du public. "Il est temps de se retrousser les manches Pascalou et de ranger cette fierté trop souvent mal placée".

Pascal Dupraz est donc prévenu: le match contre Bordeaux ne se fera pas dans une ambiance des grands soirs, "on a un boulot (pas toujours bien payé)". Plus tard dans la soirée, le Capitole Football Club a même interprété ces paroles comme un signe de "divorce qu'il a provoqué". Il illustrait surtout on ne peut mieux la relation presque fusionnelle entre le public du Stadium et Pascal Dupraz, principal artisan d'un maintien pourtant a priori improbable à la fin de l'exercice précédent. Est-elle tenable pour l'entraîneur des Violets?

Recommande: