" "Bielsa " s'est senti humilié " selon son avocat — LOSC

13 Décembre, 2017, 03:17 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Gérard Lopez le dirigeant du LOSC

Les dirigeants du Losc seront auditionnés par la commission juridique de la Ligue ce mardi à propos du départ de Marcelo Bielsa. Pire encore, l'un des avocats de l'entraîneur argentin a accusé le club d'avoir "littéralement claqué la porte au nez de M.Bielsa ".

Marcelo Bielsa ne fera aucun cadeau à Lille qui cherche à le licencier pour faute lourde afin d'économiser des indemnités. L'instance tenterait un dénouement à l'amiable entre les deux parties. Il semblerait que le LOSC ne soit pas du tout dans un état d'esprit de dialogue, on vient littéralement de claquer la porte au nez de M.Bielsa. En effet dans son contrat une clause exclut un licenciement pour faute grave.

" Il s'est senti humilié".

Le natif de Rosario réclamerait "l'exécution pure et simple de son contrat qui court jusqu'en juin 2019 (environ 400 000€ bruts par mois, NDLR) ", a renchérit son avocat. "Pour l'instant, nous sommes lancés dans une bataille judiciaire avec le LOSC, avait ensuite précisé Me Brusa". (...) Il était là pour un projet de longue durée. Celui-ci entend faire prononcer la résiliation de son contrat "aux torts exclusifs du Losc", avait expliqué fin novembre un autre avocat de l'ancien entraîneur de Marseille, Me Carlo Alberto Brusa. Et, à la fin, on lui a fait ramasser ses affaires comme un salarié lambda qui aurait volé de l'argent dans la caisse du magasin. "Sans même prendre la peine de discuter", a déploré son avocat. Sauf que cette hypothèse a pris du plomb dans l'aile ce mardi.

Recommande: