La fête des Cavaliers est terminée

10 Décembre, 2017, 10:16 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Frank Ntilikina Lonzo Ball Knicks

Elle n'avait pas perdu depuis le 9 novembre. Auteur de son 58ème triple-double en carrière (30 points, 13 rebonds, 13 passes décisives), l'ailier a été le principal artisan de la victoire de la franchise de l'Ohio, qui a dû se battre jusqu'au bout pour écarter une valeureuse formation des 76ers. Cleveland, dont le début de saison poussif avait suscité de vives inquiétudes, reste 2e de la conférence Est avec 18 victoires et 8 défaites.

Malgré l'absence de Joel Embiid (et de Kevin Love de l'autre côté), les Sixers ont sérieusement compliqué la vie des Cavaliers. Toujours privés de Stephen Curry, touché à une cheville, les Warriors ont attendu la troisième période pour passer devant et ne plus être inquiétés, malgré un dernier sursaut des Pistons revenus à deux points (100-98) à vingt secondes de la sirène grâce à cinq points de suite d'Avery Bradley. Avec un Ben Simmons en double-double (14 points, 10 passes décisives), Philadelphia a pu compter sur un collectif très intéressant pour livrer un superbe match contre les champions NBA 2016.

Dans la nuit de vendredi à samedi, la série de victoires des Cleveland Cavaliers s'est brusquement arrêtée. Pour leur part, les favoris de la foule ont gagné leurs trois derniers duels.

Recommande: