Le terrorisme devient le premier sujet de préoccupation des Français

08 Décembre, 2017, 02:37 | Auteur: Lynn Cook
  • Malgré des indicateurs globalement bien orientés le sentiment d'insécurité en France a progressé en 2017

Le terrorisme est désormais la première source de préoccupation des Français, devant le chômage et la précarité de l'emploi, selon l'enquête "Cadre de vie et sécurité" 2017 publiée jeudi 7 décembre par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Ils sont 23% à citer le chômage.

Au-delà des seules statistiques de la délinquance, qui ne tiennent compte que des plaintes, cette enquête de "victimation" permet d'apprécier l'évolution de la délinquance en mesurant aussi le ressenti, observe le journal "Le Parisien" sur son site internet.

Premier enseignement, la délinquance liée aux atteintes aux biens (vol de voitures, cambriolages) et les violences physiques sont en baisse: moins 14,5% entre 2014 et 2016 pour les cambriolages et tentatives, moins 48,5% pour les vols de voitures et tentatives, et les violences physiques diminuent de 21,5% entre 2006 et 2016.

Une personne sur trois (32%) âgée de 14 ans et plus cite le terrorisme et les attentats comme le problème le plus préoccupant pour la société française actuelle. L'enquête montre également que 26% des femmes se sentent en insécurité dans la rue. Ce taux tombe à moins de 15% lorsqu'il s'agit de violences sexuelles ou de violences dans le ménage ou au sein du couple. Un second sondage Yougov.fr réalisé du 28 au 30 novembre auprès de 1 006 personnes de 18 ans et plus, effectué par Le Huffpost et CNews, donne en effet des chiffres totalement différents.

Recommande: