L'ex-président géorgien Saakachvili, devenu opposant au pouvoir ukrainien, arrêté à Kiev

06 Décembre, 2017, 01:37 | Auteur: Lynn Cook
  • L'opposant Saakachvili interpellé à Kiev après une perquisition chez lui

L'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili, devenu opposant au pouvoir ukrainien, a été libéré mardi alors que des centaines de partisans bloquaient le fourgon qui le transportait. L'ancien président avait été interpellé à son domicile de Kiev par la police en raison de sa "participation à une entreprise criminelle ", avait fait savoir la justice ukrainienne.

L'entrée de l'immeuble de M. Saakachvili, dans le centre de Kiev, a été bloquée dans la matinée par des dizaines de policiers armés. "L'annonce du procureur général est un mensonge éhonté, qui vise à discréditer Saakachvili et tout le mouvement de protestation en Ukraine ", affirme l'ancien président géorgien, qualifiant de " faux absolu " les accusations à son encontre. Mais alors qu'il se trouvait dans la voiture des forces de l'ordre, ses partisans ont immobilisé le véhicule et l'en ont fait sortir.

Devenu opposant au gouvernement pro-occidental de Kiev après l'avoir soutenu, Mikheïl Saakachvili avait fait un retour spectaculaire en Ukraine en septembre.

Saakachvili, farouche opposant au président Petro Porochenko qui l'a déchu de sa nationalité ukrainienne, a été détenu et accusé de "complicité avec une bande criminelle", ce qui est passible de trois à cinq ans de prison, selon un communiqué du SBU. Elle était liée à l'affaire sur le financement par l'entourage de l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch des manifestations auxquelles a pris part Mikhaïl Saakachvili.

Recommande: