17 pays, dont la Tunisie, sur la liste noire des "paradis fiscaux"!

06 Décembre, 2017, 00:28 | Auteur: Jonathan Ford
  • L'UE se dote d'une liste noire de 17 paradis fiscaux
AFP  Archives
 Thomas SAINT-CRICQ AFP  Archives

Après les scandales des "Panama Papers" et "Paradise Papers", elle s'est dotée, mardi 5 décembre, d'une liste noire de 17 pays considérés comme des paradis fiscaux.

Oxfam critique notamment la mise en place d'une " liste grise " qui " donne l'impression que les pressions exercées par l'UE ont contraint des pays comme la Suisse ou les Bermudes à prendre des engagements forts, " mais qui pourrait être une manière de mettre ces pays à l'abri des regards et des sanctions, " comme cela a été le cas lors des précédents efforts de mise en place de liste noire par le passé.

Le Maroc et le Cap Vert auraient pu se retrouver sur la liste noire, mais après des discussions ce matin, ils sont sur la liste grise, a précisé la même source européenne. Ils avaient envoyé des engagements très récemment.

Les placements offshore dans le monde
Les placements offshore dans le monde

En outre, huit pays, affectés par les ouragans en septembre, devaient faire l'objet d'un examen poussé des pays de l'UE. Il s'agit entre autres d'Anguilla, Antigua et Barbuda, les Bahamas, la Dominique, les Îles Vierges britanniques, les Îles Vierges américaines et les Îles Turks-et-Caïcos.

" Il y aura, je l'espère, une liste noire qui devra comporter une vingtaine de pays qui, malgré dix mois de dialogue, n'ont pas pris les engagements nécessaires", a déclaré le Commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, en arrivant à cette réunion à Bruxelles.

Aucun pays de l'Union européenne n'apparaît dans cette liste de pays, ce qui signifie que les îles anglo-normandes comme Jersey ou Man, souvent pointées du doigt, ne sont pas concernées. "Nous sommes sur le bateau de l'UE en ce qui concerne la transparence fiscale et les nouvelles règles de l'OCDE", a-t-il souligné.

Recommande: