Vaccin anti-dengue défecteux: Manille suspend sa campagne de vaccination

05 Décembre, 2017, 07:18 | Auteur: Jonathan Ford
  • Deux fioles contenant le Dengvaxia un vaccin contre la dengue développé par le laboratoire Sanofi

Le groupe pharmaceutique, fabricant du vaccin, a déconseillé mercredi dans un communiqué l'utilisation du Dengvaxia, premier vaccin contre la dengue autorisé dans le monde, aux personnes n'ayant jamais été infectées.

Le 1er décembre, les Philippines ont annoncé suspendre une campagne de vaccination anti-dengue, déjà administré à plus de 733.000 enfants. Sur cette base, Sanofi a appelé à ne plus administrer le Dengvaxia® aux personnes n'ayant jamais été infectées.

La FDA a également ordonné à Sanofi de mener une campagne d'information, tout en disant que tout établissement de médicaments devait signaler tout incident suggérant que le Dengvaxia avait provoqué la mort d'une personne ou de graves maladies.

Avis de grosses turbulences pour le vaccin contre la dengue de Sanofi. Un campagne de vaccination est actuellement en cours dans l'Etat de Parana au Brésil.

Les essais thérapeutiques du Dengvaxia®, vaccin contre la dengue de Sanofi, étaient enthousiasmants.

Un millier de Philippins sont morts de la dengue en 2016 sur un total de 211.000 cas, selon les statistiques officielles. " D'après ce que nous savons, il n'y a eu aucun cas de décès lié à la vaccination contre la dengue ", a déclaré Ruby Dizon, directrice médicale de Sanofi Pasteur aux Philippines.

Dans un communiqué publié aux Philippines, le laboratoire français affirme aussi que de nouvelles études cliniques montrent une baisse significative des hospitalisations chez les personnes de neuf ans et plus vaccinées avec le Dengvaxia.

Les Philippines ont annoncé de leur côté lundi l'ouverture d'une enquête sur la vaccination de plus de 730.000 enfants avec le Dengvaxia.

L'OMS avait écrit en juillet 2016 que "la vaccination pourrait être inefficace et pourrait même théoriquement augmenter le risque futur d'hospitalisation ou de grave infection par la dengue chez les personnes séronégatives au moment de la première vaccination, quel que soit l'âge".

Un porte-parole du président philippin Rodrigo Duterte a déclaré dimanche que le gouvernement exigerait que les personnes ayant mis en danger des milliers de vies rendent des comptes.

"Pourtant, Sanofi avait initialement annoncé que son vaccin était " crucial " dans la lutte contre la dengue, " le plus répandu des virus transmis par les moustiques dans le monde ".

Davantage de cas de maladie grave pourraient survenir après la vaccination en cas d'infection à la dengue.

Recommande: