Une collégienne massivement soutenue sur les réseaux sociaux — Harcèlement scolaire

05 Décembre, 2017, 08:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Les insultes et menaces à Manon? Tout est faux

Selon Vosges Matin, qui cite la police d'Epinal, la jeune Manon a inventé cette histoire.

Depuis, le message ainsi que le compte Twitter de la tante Ophélie ont été supprimés. "Tu vas mourir ou alors on va tout faire pour que tu te suicides", était-il écrit.

Seulement voilà. "Affolée par l'ampleur" des messages de soutien - plus de 200 lettres lui ont été adressées - la collégienne est allée se confier au principal de l'établissement vendredi soir dernier. Ce sont même son oncle et sa tante, les parents d'Ophélie, qui sont allés porter plainte pour les lettres de menaces qu'ils pensaient authentiques. "Elle a dit qu'elle avait fait cela car une fille était désagréable avec elle et qu'elle voulait qu'elle comprenne le mal qu'elle lui avait fait", explique le procureur Etienne Manteaux.

La fillette vivait en outre une situation familiale complexe, n'ayant plus ses parents. Sauf retournement étonnant, le parquet ne devrait pas poursuivre Manon pour ces dénonciations calomnieuses qui ne doivent pas occulter la réalité du harcèlement scolaire qui concernerait environ 700.000 élèves.

Recommande: