L'un des terroristes du Bataclan... au "musée des martyrs" de Berlin

05 Décembre, 2017, 05:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Les hommages devant le Bataclan après les attaque du 15 novembre à Paris

Inaugurée le 29 novembre dans la salle d'exposition de célèbre édifice Bethanien à Berlin, l'œuvre intitulée "Musée des martyrs" est au cœur d'une polémique. Ainsi, aux côtés du philosophe grec Socrate, du militant pour les droits civiques des Afro-américains Martin Luther King ou encore de la sainte catholique Apolline d'Alexandrie, est notamment présent Ismaël Omar Mostefaï - l'un des terroristes du Bataclan.

"Les artistes ont voulu élargir le concept de martyr et présenter des personnalités "au-delà de tout jugement de valeur", a expliqué à Bild Ricarda Ciontos, qui a installé cette exposition". "La notion de martyr est comprise de manière totalement différente suivant les pays", poursuit-elle, assurant que des pays comme l'Irak ou l'Iran glorifient ceux que l'Occident considère comme des terroristes.

Comment le portrait d'un terroriste du 13-Novembre a-t-il pu se retrouver dans cette exposition?

Au Danemark, après avoir présenté leur projet, les deux artistes Ida Grarup et Henrik Grimbäck avaient déjà essuyé de nombreuses critiques.

L'Egyptien Mohammed Atta, l'un des responsables des attaques-suicide du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis ainsi qu'une adolescente kamikaze daguestanaise, auteur d'un attentat dans le métro de Moscou en 2010, figurent dans cette exposition.

L'ambassade de France à Berlin a fait part de sa "consternation", jugeant un "tel parti pris (.) profondément choquant". "Tout en rappelant notre attachement à la liberté de la création artistique, nous dénonçons la confusion ainsi faite entre martyre et terrorisme".

L'association de victimes des attentats de novembre 2015 "Life for Paris" dénonce quant à elle "une provocation haineuse et intolérable à visée purement médiatique", tout en demandant "le retrait immédiat de la photo incriminée".

Recommande: