L'OPEP valide l'accord, et après — WTI

03 Décembre, 2017, 01:51 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Pétrole l'Opep prolonge ses quotas malgré les tensions

Les entreprises nationales russes étaient tentées de profiter du rétablissement des cours, plus de 60 dollars pour le baril de Brent actuellement contre 26 dollars en février 2016, pour relancer leurs extractions.

L'ensemble des pays partisans de cet accord vont ainsi prolonger leurs quotas de production de pétrole jusqu'à fin 2018.

"Malgré une petite montée, la réaction globalement absente des marchés montre que cette décision était déjà intégrée" dans les cours, a expliqué Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

"L'inclusion de ces deux pays ne compte pas tant que ça, mais cela donne confiance au marché dans le fait qu'il n'y aura pas de hausse de production surprise de la part de producteurs exempté", a précisé Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB. Il a été reconduit en mai dernier jusqu'au mois de mars 2018, et maintenant jusqu'en fin de l'année prochaine.

Il faut se tourner vers les Etats-Unis et la reprise de l'augmentation des puits de pétrole de schiste. Plusieurs observateurs s'attendent conséquemment à ce que les producteurs de l'OPEP et leurs alliés continuent d'appuyer la réduction de 1,8 million de barils par jour en vigueur depuis un an.

Recommande: