Trump-Russie : Flynn inculpé pour fausses déclarations au FBI

02 Décembre, 2017, 00:18 | Auteur: Lynn Cook
  • Michael Flynn avait été entendu le 24 janvier par des agents du FBI

Michael Flynn, son ancien conseiller à la sécurité nationale, a reconnu avoir menti au FBI sur ses contacts avec la Russie.

Des documents dévoilés vendredi révèlent que M. Flynn fait l'objet d'une seule accusation d'avoir "volontairement et consciemment" menti au FBI le 24 janvier.

Quelles informations cet homme de 58 ans aux traits sévères s'est-il engagé à livrer aux enquêteurs? Un procureur spécial, Robert Mueller, enquête actuellement sur cette affaire qui ne cesse de prendre de l'ampleur.

"Le 22 décembre 2016, un très haut responsable de l'équipe de transition présidentielle a demandé à Michael Flynn de contacter des officiels de gouvernements étrangers, y compris de la Russie, afin de connaître leur position sur la résolution et pour influencer ces gouvernements afin de retarder le vote ou faire avorter la résolution", résume le procureur chargé de l'enquête russe.

C'est un nouveau rebondissement qui pourrait faire vaciller la présidence de Donald Trump.

Les soupçons qui pesaient sur lui l'avait été poussé à la démission moins d'un mois après sa nomination.

"Rien dans le plaider coupable ou les chefs d'inculpation n'implique d'autres personnes que M. Flynn", a indiqué Ty Cobb, le conseil de la Maison Blanche, soulignant, dans une formulation alambiquée, que Flynn n'avait été conseiller que pendant 25 jours et en le qualifiant d'"ancien de l'administration Obama".

Recommande: