Devant des Améridiens, Trump fait une blague sur Pocahontas

29 Novembre, 2017, 01:04 | Auteur: Aubrey Nash
  • Donald Trump recevant des code talkers Navajo à la Maison Blanche le 27 novembre 2017

"Vous étiez ici longtemps avant nous".

Donald Trump recevait à la Maison Blanche, lundi 27 novembre, trois des treize Navajos encore vivants qui avaient mis leur dialecte au service de l'armée américaine pendant la Seconde guerre mondiale. La représentante au Congrès concernée, Elizabeth Warren, est une opposante politique de Donald Trump et il la prend régulièrement pour cible dans ses piques. Puis, il a lancé: " Bien que nous ayons une parlementaire au Congrès dont on dit qu'elle est là depuis très longtemps. Il la surnomme "Pocahontas " en référence aux origines amérindiennes qu'elle revendique et dont il conteste l'authenticité. Devant ces Amérindiens, il a fait une surprenante allusion à Pocahontas, surnom dont il a affublé la sénatrice démocrate Elizabeth Warren.

Interrogée par la chaîne de télévision MSNBC à propos de cette séquence maladroite, elle a déploré que le président américain ne puisse "même pas aller jusqu'au bout [de cette cérémonie] sans glisser un affront raciste".

La "blague" de Trump a suscité des réactions mitigées des Internautes. Si dans un premier temps, des membres des autorités américaines ont souligné le parcours de ces anciens combattants, rendant hommage à leur bravoure pour la cause américaine, le président Donald Trump a donné à la cérémonie une autre orientation. Même constat pour le National Congress of American Indians, la plus large organisation représentant le communauté indienne: "nous regrettons que le président utilise le nom de Pocahontas comme une insulte envers l'un de ses adversaires politiques et que cela entache le but de cette cérémonie à la Maison-Blanche".

Recommande: