Les Français entre bienveillance apparente et ignorance à l'égard des séropositifs

28 Novembre, 2017, 10:19 | Auteur: Jonathan Ford
  • Les Français entre bienveillance apparente et ignorance à l'égard des séropositifs

25 000 personnes en France ignorent qu'elles sont séropositives. Autre constat, 16% des personnes qui ont un emploi seraient gênées de travailler avec un collègue séropositif. Pour 31% des Français, il est normal que l'on puisse les considérer comme inaptes à exercer certains métiers, comme celui de policier, de gendarme ou de pompier.

Une forte méconnaissance du virus du VIH est également mise en valeur par ce sondage.

Ainsi, 87 % des Français considèrent qu'avoir un rapport sexuel sans préservatif avec une personne séropositive sous traitement constitue un risque "plutôt élevé", voire "très élevé" de contamination.

Or, rappelle Aides, les dernières études scientifiques ont démontré qu'"une personne séropositive qui prend correctement son traitement et dont la charge virale est dite indétectable depuis plus de six mois, ne peut pas transmettre le virus".

L'association appelle à "une remobilisation des pouvoirs publics" et réclame "des dispositifs ambitieux" pour mieux sensibiliser la population, notamment les 18-35 ans, sur les modes de transmissions et le rôle préventif des traitements. "Une meilleure information de tous les publics constitue un levier majeur pour faire reculer les contaminations, mais aussi les discriminations dont les personnes séropositives font l'objet", conclut l'association Aides dans son rapport. Le ministère de la Santé a donc lancé une nouvelle campagne en faveur du dépistage à l'occasion de la journée mondiale du 1er décembre consacrée au virus du sida (VIH).

Recommande: