Emission spéciale et journée sans radio en réplique à Alpha Condé — Guinée

28 Novembre, 2017, 02:07 | Auteur: Lynn Cook
  • Emission spéciale et journée sans radio en réplique à Alpha Condé — Guinée

Quelqu'un qu' on a muté à l'intérieur du pays et qui a refusé de partir là-bas, a-t-Il dit en référence au syndicaliste Aboubacar Soumah, meneur principal de la grève des enseignants qui paralyse l'enseignement pré-universitaire il y a près d'une semaine.

Selon LAVOAAFRIQUE, après le passage à l'antenne d'un des principaux leaders de la grève, les programmes de la radio BTA FM, située à quelques 400 km au nord de Conakry, ont été interrompus. A Conakry, le signal de la radio Evasion a été brouillé.

Le bureau exécutif national du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheur de Guinée), remercie et félicite toutes les enseignantes, tous les enseignants et chercheurs de Guinée pour avoir respecté le mot d'ordre de grève lancé depuis le 13 novembre 2017. Et en réplique à la décision du président de la République, les patrons des radios privées ont décidé d'une émission synchronisée sur la liberté de la presse. Avant d'ajouter qu'aucune radio privée de Guinée n'est en règle.

Les patrons de presse ne vont pas s'arrêter à l'émission.

Cependant, il note avec indignation le refus catégorique du gouvernement à faire face à nos légitimes revendications, tout en qualifiant notre mouvement de grève sauvage et illégale.

A l'issue d'une réunion samedi autour du chef de l'Etat, les autorités, les représentants des parents d'élèves et les dirigeants syndicaux n'ayant pas appelé à la grève ont "rappelé aux médias l'interdiction de servir de relais aux messages de rébellion véhiculés par les syndicalistes dissidents".

Recommande: