Omar el-Bashair demande la protection de Moscou contre Washington — Soudan

25 Novembre, 2017, 01:08 | Auteur: Lynn Cook
  • Mikhail Metzel  TASS

En visite en Russie ce jeudi 23 novembre, sur invitation de Vladimir Poutine, le président soudanais a déclaré que son pays avait besoin d'être protégé contre les "actes agressifs" des États-Unis, ceci malgré la levée récente de l'embargo américain imposé pendant vingt ans à son pays. Le président soudanais en a profité pour demander l'aide de la Russie contre ce qu'il a appelé les " actes agressifs " des Etats-Unis.

Pour el-Béchir, cette protection devrait passer par une coopération militaire renforcée avec la Russie et par l'achat d'armement russe.

El Béchir a exprimé durant la rencontre avec Poutine le souhait de son pays de rééquiper ses forces armées en rappelant que les armes dont dispose son armée sont de fabrication russe. "Le Soudan pourrait devenir une clé vers l'Afrique pour la Russie", a-t-il déclaré.

Les Etats-Unis ont décidé en octobre de lever certaines sanctions imposées au Soudan depuis 1997. Ils ont en revanche maintenu ce pays sur leur liste des États soutenant "le terrorisme". Vraisemblablement, ces mesures américaines n'ont pas satisfait les autorités soudanaises.

La région du Darfour est le site de violents conflits depuis 2003. " Votre visite sera très utile et favorisera le développement de notre relation bilatérale, a déclaré le président russe. Nos relations notamment dans le domaine économique se développent".

Recommande: