Congrès des maires : Emmanuel Macron annonce une refonte de la fiscalité locale

25 Novembre, 2017, 01:47 | Auteur: Lynn Cook
  • Vers la suppression de la taxe d’habitation pour tous | Crédits

Sa côte de popularité avait ainsi grimpé à 24,5 % après l'annonce sur la taxe d'habitation en février 2017.

D'autant que, pour compenser la perte de ressources pour les communes, Emmanuel Macron a clairement affirmé devant le parterre d'élus locaux qu'il leur laissera la possibilité d'augmenter le taux de la taxe d'habitation pour tous les foyers qui continueront à la payer, y compris ceux en partie exonérés en 2018 et 2019! Bercy et Bruno Le Maire l'ont évoquée. Il s'agira, a-t-il précisé, d'une "réforme ambitieuse, cohérente dont la taxe d'habitation est le premier acte".

Il l'a répété ce jeudi lors de son discours au Congrès des maires de France en annonçant parallèlement une refonte totale de la fiscalité locale.

"Mais " ça n'est pas prévu aujourd'hui, il n'est pas prévu de le faire ".

La réforme de la taxe d'habitation qui vise à supprimer progressivement en trois ans pour 80 pc des contribuables cet impôt perçu par les communes "n'est qu'un début", a expliqué M. Macron. "Ce n'est vraiment pas un sujet prioritaire", " la priorité c'est de redonner du pouvoir d'achat aux classes moyennes ", a ajouté le porte-parole du gouvernement.

"Le président de l'Association des maires de France François Baroin a notamment estimé qu'il fallait " conserver le lien entre l'habitant et l'usager du service public " et " imaginer un impôt à assiette large et à taux faible qui permette d'avoir une ressource propre, qui compense la taxe d'habitation ".

Recommande: