OTAN et UE appellent à la "réconciliation" dans les Balkans — Procès Mladic

23 Novembre, 2017, 00:34 | Auteur: Lynn Cook
  • OTAN et UE appellent à la

L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie pendant la guerre de 1992-1995, le général Ratko Mladic, a été reconnu coupable de génocide et de nombreux crimes contre l'humanité par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, à La Haye, qui a finalement annoncé son verdict.

En effet, après le décès en 2006 de Slobodan Milosevic et la condamnation à quarante ans de prison de Radovan Karadzic, cette décision du TPI condamne à la perpétuité le troisième responsable du nettoyage ethnique en Bosnie.

Ratko Mladic, aujourd'hui âgé de 74 ans, est poursuivi pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité, notamment pour son rôle dans le massacre de 8.000 hommes et garçons musulmans en juillet 1995 à Srebrenica. Ce verdict infligé à Mladic -qui a annoncé vouloir faire appel du jugement - clôt un quart de siècle de conflits et une longue quête de justice.

Surnommé " le boucher des Balkans", Ratko Mladic a été reconnu coupable pour sa responsabilité dans le siège de Sarajevo, qui a duré plus de trois ans et fait plus de 10 000 morts. Ses avocats ont alors avancé qu'il souffrait d'hypertension et demandé un report du verdict.

Le juge du Tribunal pénal international (TPIY) Alphons Orie a ordonné que Ratko Mladic soit évacué après avoir refusé d'accéder à la demande de la défense d'interrompre l'audience à cause de la tension artérielle élevée de l'accusé. Mladic devait rendre des comptes.

Recommande: