PSG - Mercato : les cinglantes vérités de Salvatore Sirigu

20 Novembre, 2017, 11:28 | Auteur: Ruben Ruiz
  • PSG - Mercato : les cinglantes vérités de Salvatore Sirigu

L'été 2015 et l'arrivée de Trapp? "Je n'étais pas content parce que peut-être que je méritais un peu mieux". J'ai toujours fermé ma gueule, je n'ai rien dit, je n'ai pas cédé aux provocations et aux polémiques. Je me suis dit qu'ils allaient me garder car j'étais présent dans la difficulté. J'avais renouvelé mon contrat et ils m'avaient dit que dans leur projet je devais être le gardien des cinq prochaines années.

"Ils ne m'ont pas dit 'techniquement tu n'es pas valide', ou 'humainement ça ne va pas'". Après il arrive un gardien allemand plus jeune, mais ça ne me pose aucun problème parce que la concurrence ça doit faire partie du PSG. Je me suis aussi dit que j'allais jouer contre Javier (Pastore), contre Marco (Verratti), contre Thiago (Silva et Motta), mais je ne peux pas jouer maintenant contre eux parce que pour moi, ce n'est pas normal. Même pas un jour d'entraînement qu'ils avaient déjà décidé que je n'allais pas jouer. Pourquoi on parle de concurrence au PSG quand avant de s'entraîner les postes sont donnés aux gens? Pas seulement les matches, l'ambiance, les supporters, c'est un peu tout le quotidien que l'on avait créé avec le groupe. On s'est vraiment bien trouvé en dehors du terrain. C'est difficile dans le football de se trouver tellement bien en dehors du terrain.

"Convoité par Nice l'été dernier, le gardien international italien Salvatore Sirigu (30 ans) revient sur ses contacts avec le club du président Jean-Pierre Rivère".

Recommande: