La requête en nullité examinée le 21 novembre — Affaire Maëlys

19 Novembre, 2017, 10:34 | Auteur: Lynn Cook
  • Appel à témoins pour retrouver Maëlys affichée le 28 août 2017 à Pont-de Beauvoisin

La défense du suspect a déposé une requête en nullité: elle souhaite faire annuler les premières auditions de Nordhal Lelandias qui n'avaient pas été filmées.

Elle a été déposée fin octobre par le conseil de Nordahl L., Me Alain Jakubowicz, qui plaidera à huis clos devant la chambre de l'instruction.

Selon le quotidien régional Le Dauphiné Libéré, qui a révélé l'information, cette requête vise à faire annuler les premières auditions en garde à vue du suspect parce qu'elles n'avaient pas été filmées, comme l'exige le code pénal dans le cadre d'une procédure criminelle - sauf empêchement technique consigné sur procès-verbal.

Maëlys, 9 ans, avait disparu durant un mariage dans la nuit du 26 au 27 août, dans la salle des fêtes de la ville de Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Alors qu'il est incarcéré et mis en examen pour enlèvement et séquestration depuis le 3 septembre, le trentenaire de Domessin, niant toute implication dans la disparition de la fillette, n'a toujours pas été réentendu par les juges d'instruction grenoblois. L'avocat, qui s'astreint à un silence quasi complet avec les médias depuis qu'il a repris le dossier en septembre, avait auparavant porté plainte pour violation du secret de l'instruction, après plusieurs fuites dans la presse aux dépens de son client, un ex-militaire de 34 ans qui clame son innocence depuis le début de l'affaire. L'affaire semble avancer difficilement.

Recommande: