La Norvège présente ses excuses après un incident ayant offensé la Turquie

18 Novembre, 2017, 00:27 | Auteur: Lynn Cook
  • Le président turc Recep Tayyip Erdogan prononce un discours à Ankara le 17 novembre 2017

La raison: un tableau de Mustafa Kemal Atatürk (premier président turc) sur lequel était inscrit le nom de Recep Tayyip Erdogan aurait été utilisé comme une cible. Ils ont accroché une sorte de "tableau des ennemis".

Auparavant, il a fait une annonce importante concernant des manœuvres militaires des pays de l'OTAN en Norvège.

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé, vendredi, que les forces armées turques se sont retirées des exercices militaires de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) en Norvège. "Je présente mes excuses pour l'offense causée".

La Norvège a de son côté fait part de ses regrets. Tout comme Jens Stoltenberg, le ministre norvégien a imputé la faute à une seule personne, un contractuel qui avait été retiré de l'exercice, et insisté que l'outrage fait aux Turcs ne reflétait "en aucune façon la position norvégienne". "Je regrette l'incident qui s'est produit au cours de l'exercice de l'OTAN au Centre de guerre interarmées de Stavanger", a précisé le ministre norvégien de la Défense, Frank Bakke-Jensen, dans une déclaration transmise à l'AFP.

Le ministre a souligné: "la Turquie est un allié important au sein de l'OTAN, et nous accordons de l'importance à la qualité de notre coopération".

Recommande: