Pour Puigdemont, une solution autre que l'indépendance est "toujours possible" — Catalogne

15 Novembre, 2017, 02:03 | Auteur: Lynn Cook
  • Rajoy en Catalogne pour la première fois depuis la mise sous tutellePlus

"Je suis toujours pour un accord".

Dans un entretien au quotidien belge Le Soir, Carles Puigdemont, est revenu sur la crise qui a secoué la Catalogne. "Moi qui ai été indépendantiste toute ma vie, j'ai travaillé pendant trente ans à obtenir un autre ancrage de la Catalogne dans l'Espagne!"

L'origine de tout cela, c'est l'invalidation en 2010 du statut d'autonomie qui avait été adopté par les parlements catalan et espagnol! 14 sur 135! Ils sont devenus 72.

Le président catalan est parti en Belgique après la proclamation de l'indépendance, votée le 27 octobre. Sa formation, le Parti populaire (PP), n'était arrivée qu'en cinquième position lors des dernières élections régionales en Catalogne en 2015.

La solution "alternative à l'indépendance passe, aujourd'hui, par les élections du 21 décembre", a quant à lui déclaré le ministre espagnol des Affaires étrangères Alfonso Dastis, également à Bruxelles, appelant Carles Puigdemont à faire acte de candidature "pour voir quel soutien il a".

Recommande: