L'application de contrôle à distance enregistrait pendant l'utilisation — Sextoy

14 Novembre, 2017, 04:51 | Auteur: Lynn Cook
  • Sextoys: l'appli de contrôle enregistrait les ébats des utilisateurs à leur insu

Ce n'est pas une première dans le monde du sex toy connecté, puisque les concepteurs de We-Vibe avaient payé 3.75 millions après avoir été poursuivis en justice, leur app ayant enregistré les habitudes des utilisateurs à l'insu de ces derniers.

Cette fois il semblerait que la faille de sécurité (qu'il vaudrait mieux appeler faille d'intimité dans ce cas précis) provienne d'une société de sex-toys basée à Hong Kong, Lovense, qui aurait enregistré une partie de jambes en l'air à l'insu des utilisateurs de son engin de plaisir.

C'est lors d'une préparation à un rétablissement de la configuration d'usine de son smartphone qu'il est tombé sur un fichier tempSoundPlay.3gp dans le dossier de l'application. L'ennui, c'est que l'application en question enregistrait un fichier audio de tout ce qui passait aux alentours et oubliait de l'effacer. D'autres utilisateurs ont ensuite confirmé ce comportement. De base, l'application demande l'accès au micro et à l'appareil photo, mais ce sont des fonctions supposées permettre l'utilisation du chat, et non l'enregistrement de sessions.

Un utilisateur prétendant représenter Lovense a répondu et a qualifié cet enregistrement de " bug mineur " qui n'affecte que les utilisateurs Android (achetez un iPhone bordel, non je plaisante). Pour que la fonctionnalité sonore fonctionne, nous devons créer un fichier de cache local.Ce fichier est censé être supprimé à la fin de chaque session, mais à cause d'un bug dans la dernière version de notre application Android, le fichier n'a pas été effacé correctement. Une mise à jour publiée aujourd'hui devrait corriger le bug.

Recommande: