La fête tourne à la violence à Bruxelles — Qualification du Maroc

14 Novembre, 2017, 04:41 | Auteur: Lynn Cook
  • VIDEO. Football: Echauffourées à Bruxelles après la qualification du Maroc pour le Mondial 2018

Au moins une voiture a été brûlée et des magasins ont été saccagés. Trois policiers et un civil ont été blessés. Selon certains jeunes du quartier rencontrés sur place par RTBF, la police "a chargé en premier".

"La police a fait son job", a-t-il enfin répété, regrettant les polémiques sur un éventuel manque d'effectif des policiers samedi soir. Les fauteurs de trouble se sont réunis avenue de Stalingrad et ont ensuite pris le chemin de la Bourse, où ils ont commencé à saccager les installations déjà montées en vue des Plaisirs d'Hiver. Environ 300 personnes se sont livrées à des violences, "détruisant tout ce qu'elles trouvaient sur leur chemin, pillant ce qu'elles pouvaient et mettant le feu".

Les supporters marocains attendaient ça depuis le Mondial 1998 en France. Celui-ci a fait savoir qu'il avait demandé à l'Inspection générale de la police fédérale et de la police locale (AIG) d'ouvrir une enquête sur les circonstances de l'intervention de la police.

Des voitures ont été renversées et incendiées, des vitrines brisées dans le centre de la capitale belge.

Des images de commerces saccagés ont également émergé sur les réseaux sociaux.

Un reporter de l'AFP sur place a pu constater que le calme était revenu à 20H30 GMT, deux heures après la fin du match, mais que les policiers restaient déployés en nombre.

Victorieuse de la Côte d'Ivoire (2-0), samedi, l'équipe nationale senior du Maroc s'est qualifiée pour le tournoi prévu en Russie. Des centaines de supporters marocains se sont aussi réunis dans les rues de Paris, sur les Champs-Elysées, mais les scènes de liesse, encadrées par les forces de l'ordre, n'ont pas donné lieu à des débordements, selon le quotidien Le Parisien.

Recommande: