Nouveau dîner d'Etat pour Melania et Donald Trump en Chine

12 Novembre, 2017, 02:03 | Auteur: Aubrey Nash
  • Chine- Monde- Le Matin

"Je n'accuse pas la Chine, j'accuse l'incompétence des précédentes administrations américaines qui ont permis à la Chine de tirer profit des Etats-Unis sur le plan du commerce, allant jusqu'au point où les Etats-Unis perdent des centaines de milliards de dollars", a-t-il poursuivi en 280 caractères. Boeing, par exemple, a enregistré une méga-vente portant sur 300 avions, pour un montant total de 37 milliards de dollars.

Le géant pétrolier chinois Sinopec, le fonds souverain chinois CIC et la banque étatique Bank of China se sont alliés à l'Alaska et une firme publique locale, l'Alaska Gasline Development Corporation, pour doper l'exploitation de GNL dans cet Etat américain proche de l'Arctique. Ces accords, qui s'élèvent à 253 milliards de dollars, sont " un miracle ", affirme même le ministre du Commerce chinois, Gao Hucheng. Certes, le bouillant hôte de la Maison Blanche "pourra tweeter qu'il est un formidable négociateur", a-t-il indiqué à l'AFP. La liste comprend enfin des "lettres d'intention" non contraignantes et pouvant, de ce fait, être détricotées.

"Pour Christopher Balding, professeur à l'Université de Pékin, il convient de regarder au-delà des chiffres mirobolants annoncés".

Depuis que Donald Trump est arrivé au pouvoir en janvier dernier, le solde commercial des Etats-Unis ne s'est pas amélioré. Il s'agit de sa première journée de 12 jours en Asie dans 5 pays. En effet, les positions souverainistes et protectionnistes du milliardaire ne devraient pas forcément faciliter les échanges commerciaux des entreprises américaines.

"Nos enfants nous rappellent si souvent notre commune humanité et notre véritable dignité", a déclaré le président américain de 71 ans en hommage à sa petite-fille. Celui-ci était de 26,6 milliards de dollars (22,9 milliards d'euros) pour le seul mois d'octobre. La Chine a traité Trump de manière impériale, et celui-ci a loué la 'grande victoire' enregistrée au XIXe congrès [du Parti communiste chinois en octobre dernier].

Le déplacement du président américain en Chine s'est avéré des plus fructueux puisqu'en matière de commerce, les deux parties ont signé pour plus de 250 milliards de dollars d'accords commerciaux. Le pays possède la base, la condition et l'élan pour maintenir le bon dynamisme. On a appris que Trump et son homologue Xi Jinping vont présider des signatures de contrats dans des secteurs tels que le gaz ou le soja. Du bœuf aux matériaux semi-conducteurs, en passant par les hélicoptères et le traitement des effluents, le Président n'a oublié aucun secteur lors de cette visite d'Etat, sa première en Chine depuis son élection.

M. Trump devait quitter Pékin vendredi matin pour rejoindre le Vietnam, où il doit décliner sa vision d'une "région Indo-Pacifique libre et ouverte".

Recommande: