Les créations d'emplois stagnent dans le secteur privé

12 Novembre, 2017, 02:49 | Auteur: Aubrey Nash

Malgré ce ralentissement par rapport à la croissance de 0,4% du deuxième trimestre, l'économie française est restée cet été en situation de créations nette d'emploi dans le secteur privé pour le douzième trimestre consécutif. L'emploi privé n'a plus connu d'aussi faible hausse depuis 2015.

Ce bémol est contrebalancé par le nouveau record du nombre d'emplois dans le secteur privé, qui atteint désormais 19,22 millions de postes. Sur un an, l'emploi salarié privé s'accroît de 1,3 % (soit 240.900 supplémentaires). L'intérim (+1500, +0,2%), la construction (+6700, +0,5%) et l'agriculture (+700, +0,2%) ont également créé des postes. Hors intérim, il augmente de 0,2 % sur le trimestre (soit +28.200) et de 0,8 % sur un an (+152.800). LA REPRISE SE CONFIRME DANS LA CONSTRUCTION Il a en revanche continué d'augmenter franchement dans la construction (+0,5%, soit +6.700, après +0,4%), poursuivant le rebond entamé par ce secteur depuis le début de l'année. Au troisième trimestre, l'emploi salarié privé est resté quasi stable dans l'industrie (-0,1%, soit?3.600), qui n'a pas été en situation de création nette d'emplois depuis début 2001. Dans ces mêmes entreprises, l'indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) progresse de 0,3 % au 3e trimestre 2017 et de 1,3 % sur un an. A titre de comparaison, le taux d'inflation annuelle (hors tabac) s'élevait à 0,9% sur les douze mois à fin septembre 2017. Et il devrait être accentué par une baisse attendue des effectifs dans le public, le gouvernement ayant drastiquement réduit la voilure en matière de contrats aidés. Les services non marchands ont aussi vu leurs effectifs diminuer.

Recommande: