Le clin d'œil de Faure Gnassingbé à l'armée crée la polémique — Togo

12 Novembre, 2017, 05:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Togo: troisième journée de manifestation de la coalition de l’opposition			
					Par Modeste Dossou
		le 9 Nov 2017 à 15:24

Lors de son déplacement ce vendredi vers la région nord du pays, Faure Gnassingbé a rendu visite aux Forces Armées Togolaises (FAT) à Témédja.

'Notre pays est actuellement perturbé par des manifestations qui loin d'être pacifiques, comme l'autorise la loi, ont été d'une très grande violence.

"Ceux et celles qui organisent ces manifestations portent la lourde responsabilité des victimes que les participants ont faites et des dégâts qu'ils ont causés. Au contraire, il a accusé les responsables des partis d'opposition d'être à l'origine des morts issus de ces violences".

Il a assuré que les assassins étaient activement recherchés et que tout serait mis en œuvre pour les juger et les punir.

Pour réussir à rester en place, le président togolais a besoin de son armée.

C'est sa deuxième sortie, depuis celle du congrès statutaire du parti Unir le 28 octobre dernier. "Je sais pouvoir compter sur votre courage et votre sens de devoir pour relever tous les défis qui vous seront lancés, et que sans faiblesse, nous serons ensemble pour répondre à toute menace ou action terroriste qui pourrait toucher notre nation", a déclaré Faure Gnassingbé.

Le gouvernement a promis d'organiser un référendum pour faire adopter une réforme prévoyant notamment une limitation des mandats présidentiels, mais la mesure n'est pas rétroactive, permettant à M. Gnassingbé de se présenter aux scrutins de 2020 et de 2025.

Recommande: