Femina 2017 : Philippe Jaenada récompensé pour La Serpe

09 Novembre, 2017, 01:22 | Auteur: Sue Barrett
  • Le prix Femina attribué à Philippe Jaenada pour

Le romancier américain John Edgar Wideman a remporté mercredi le prix Femina étranger pour "Ecrire pour sauver une vie, le dossier Louis Till" (Gallimard), a annoncé le jury composé uniquement de femmes.

Peu d'auteurs sont capables de susciter telle adhésion chez les lecteurs de toutes affinités.

Pour la première fois, le Femina a remis un prix spécial pour l'ensemble de son oeuvre à Françoise Héritier, qui vient de publier "Au gré des jours" (Odile Jacob).

La Serpe (éd. Julliard, La Croix du 31 août) est peut-être le roman le plus abouti d'une œuvre tour à tour comique, documentée et, en toile de fond, autobiographique. Son ouvrage, sombre et captivant, brosse le portrait d'Henri Girard, l'écrivain qui fut accusé puis acquitté d'un triple meurtre en 1943.

Si le meurtre et le procès haut en couleur se distinguent en points d'orgue, c'est toute la captivante vie de ce personnage que déploie Jaenada, retraçant aussi son engagement de journaliste jusqu'à sa mort en 1987. Il est parti en Amérique du Sud dont il est revenu avec un manuscrit "Le salaire de la peur", qu'il publiera sous le nom de Georges Arnaud. Albin Michel). Le Femina de l'essai est allé à Mes pas vont ailleurs (éd.

Recommande: