Purge en Arabie saoudite: les principaux noms

07 Novembre, 2017, 01:47 | Auteur: Aubrey Nash
  • LE MILLIARDAIRE ALWALID PARMI LES PERSONNES ARRÊTÉES EN ARABIE

Onze princes, plusieurs anciens ministres et quatre ministres en exercice ont été arrêtés dans le cadre d'une opération anticorruption dirigée par le prince héritier Mohammed ben Salmane, âgé de 32 ans, selon des informations publiées par la chaîne satellitaire Al Arabiya contrôlée par des capitaux saoudiens.

Parallèlement, les puissants chefs de la Garde nationale saoudienne, une force d'élite intérieure, et de la Marine ont été limogés.

Le prince milliardaire saoudien Alwalid ben Talal, figure parmi les personnes arrêtées et qui font l'objet d'une enquête de la part de l'agence de lutte conte la corruption qui vient d'être crée en Arabie saoudite, apprend-on dimanche de source autorisée.

L'homme d'affaires détient 95% de la Kingdom Holding Company, une société internationale d'investissement qui possède notamment l'hôtel de luxe George V à Paris. Il avait été un temps considéré comme prétendant au trône.

Walid ben Ibrahim al-Ibrahim, beau-frère du défunt roi Fahd et propriétaire du Middle East Broadcasting Company (MBC), l'un des réseaux satellites les plus influents dans le monde arabe, a été arrêté.

Recommande: