Un médecin du CHU de Grenoble retrouvé mort dans son bureau

04 Novembre, 2017, 01:36 | Auteur: Jonathan Ford
  • Un médecin du CHU de Grenoble retrouvé mort dans son bureau

Son corps a été retrouvé dans un bureau réservé aux infirmiers à proximité d'un bloc opératoire explique Le Dauphiné Libéré. Réagissant à cette actualité dramatique, l'association Jean-Louis Mégnien, fortement impliquée dans la prévention du suicide des soignants, souligne que bien qu'elle ne "sous-estime pas la nature complexe et multiple des causes amenant au passage à l'acte suicidaire " elle se doit de rappeler que "sur la carte des signalements de maltraitance et de harcèlement que met régulièrement à jour l'association figurent plusieurs cas en provenance du CHU de Grenoble ".

Une seringue contenant un mélange d'insuline et de curare, un puissant poison qui provoque une paralysie des muscles, a été retrouvée à côté du corps du praticien. Une cellule psychologique a été mise en place pour le personnel de l'hôpital. Une cellule d'urgence médico-psychologique a été activée et une réunion du comité d'hygiène, sécurité et des conditions de travail (CHSCT) se tiendra vendredi matin. Il aurait laissé une lettre. L'hypothèse du suicide est privilégié par les enquêteurs. La direction du Centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes (Chuga) a exprimé ses condoléances et s'associe à la douleur de sa famille et de ses collègues en précisant dans un communiqué que le spécialiste était "très apprécié par l'ensemble des équipes et reconnu par les étudiants comme un excellent enseignant, travaillait au sein du pôle Appareil locomoteur, chirurgie réparatrice et organe des sens depuis 2013". Le décès a eu lieu durant la nuit de mercredi à jeudi. Une enquête a été ouverte pour comprendre les circonstances de la mort et une autopsie a été pratiquée ce vendredi.

Recommande: