Daech délogé de ses derniers bastions en Irak et en Syrie

04 Novembre, 2017, 00:20 | Auteur: Lynn Cook
  • Syrie: l'EI chassé de Deir Ezzor après une offensive de deux mois

Les forces irakiennes progressaient vendredi dans al-Qaïm, gros bourg du désert au coeur du dernier bastion du groupe Etat islamique (EI) en Irak, ont indiqué des commandants. La prise de Deir el-Zor par l'armée syrienne vendredi marque une perte significative pour l'organisation jihadiste, après Raqqa il y a une quinzaine de jours et Mossoul en septembre, les capitales syrienne et irakienne de l'EI. Ensuite, des divisions de l'armée et du contre-terrorisme " ont entamé l'assaut sur le centre d'al-Qaïm", a affirmé le général Nomane al-Zobaï, commandant de la 7e division de l'armée irakienne, présent sur place. En Syrie, l'armée reprend le contrôle de Deir Ezzor.

La province de Deir el-Zor fait actuellement l'objet d'une autre offensive menée au nord par les combattants kurdes et arabes des Forces démocratiques syriennes, soutenues par la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis.

"Les forces irakiennes ont repris le contrôle total du poste-frontière de Husseiba à al-Qaïm", qui mène à la ville syrienne de Boukamal, affirme le commandement conjoint dans un communiqué.

"Entièrement libérée" selon l'agence de presse officielle Sana, Deir el-Zor, chef-lieu de la province du même nom, comptait 300 000 habitants avant le conflit.

Les jihadistes sont désormais principalement retranchés dans une zone largement désertique entre l'est de la Syrie et l'ouest de l'Irak, le long de la vallée de l'Euphrate, qui chevauche ces deux pays. D'après la télévision d'Etat, les unités d'ingénierie au sein de l'armée s'employaient à désamorcer les mines et autres engins explosifs dans les quartiers repris à l'EI.