" "L'arrêté recommandant l'utilisation de l'étiquetage " Nutri-score " signé — Alimentation

02 Novembre, 2017, 01:54 | Auteur: Lynn Cook
  • Le gouvernement a signé mardi 31 octobre l’arrêté faisant du dispositif à 5 lettres associées à 5 couleurs le dispositif officiel d’étiquetage nutritionnel simplifi

Paris, France | AFP | mardi 31/10/2017 - Le nouveau dispositif d'étiquetage Nutri-score, repère graphique coloré qui permet d'informer sur la qualité nutritionnelle des produits alimentaires en magasin, a été lancé officiellement mardi par le gouvernement, qui fait le pari qu'il sera adopté par les professionnels.

Ce "nutri-score" répond à trois objectifs: "renseigner le consommateur sur la qualité globale des aliments, inciter les industriels à améliorer la qualité de leurs aliments, en les reformulant, et faciliter le conseil nutritionnel pour les cadres de santé", a expliqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn, lors d'une conférence de presse.

La ministre a signé l'arrêté relatif au Nutri-score en compagnie de Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation; et de Benjamin Griveaux, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Economie et des Finances. Une semaine après le feu vert accordé par la Commission européenne, cette cérémonie donne le top départ de cet étiquetage nutritionnel nouvelle formule. Il prend la forme d'une échelle de 5 couleurs (du vert foncé au orange foncé), associée à des lettres allant de A ("meilleure qualité nutritionnelle") à E ("moins bonne qualité nutritionnelle").

Le " score nutritionnel " repose sur la prise en compte, pour chaque aliment, d'une composante dite négative (densité énergétique, teneur en acides gras saturés, en sucre simples et en sel) et d'une composante dite positive (fruits et légumes, fibres, protéines...).

Le gouvernement vient de signer l'arrêté portant sur le Nutri-score, dispositif d'étiquetage nutritionnel pour les produits alimentaires. Son caractère facultatif. Si des fabricants et des distributeurs comme Auchan, Intermarché, Leclerc et Fleury-Michon se sont déjà engagés à adopter Nutri-score, nombre d'acteurs économiques persistent à maintenir "des étiquetages obsolètes" selon l'UFC Que Choisir, voire "à développer un modèle en parallèle particulièrement complexe ou basé sur des tailles de portions irréalistes". L'Association nationale des industries alimentaires se dit, elle, prête à accompagner "les entreprises alimentaires qui s'engagent dans la mise en place d'un système d'information nutritionnelle simplifié".

Recommande: