La réaction en trois tweets de Donald Trump — New York

02 Novembre, 2017, 00:20 | Auteur: Lynn Cook
  • La police scientifique est sur le lieu de la tragédie à New York

"Assez!", a tweeté le président américain.

Dans un tweet en réaction à l'attentat qui a secoué New York et ayant fait huit morts, Donald Trump rappelle dans un tweet que l'auteur présumé de l'attaque a obtenu une carte verte, ce qui lui a donné le droit permanent de résider et travailler aux États-Unis.

Le président américain Donald Trump, le 1er novembre 2017 à Washington DC. Donald Trump s'en est pris à Chuck Schumer, chef de l'opposition démocrate au Sénat, l'un des promoteurs de ce programme en vigueur depuis une vingtaine d'années et qui est depuis longtemps dans la ligne de mire des républicains.

Ce programme de visas Diversité, connu également sous le nom de carte verte, est un tirage au sort annuel qui offre 50 000 visas de résidents aux Etats-Unis avec pour objectif de diversifier les populations immigrantes. Nous luttons pour une immigration basée sur les mérites réels, il ne faut plus du système de loterie des démocrates. Une grosse moitié de ces visas sont attribués à l'Afrique. Il n'aurait présenté aucun remords et se serait même vanté de ses actes selon notre correspondante sur place. Les autorités new-yorkaises n'ont pour l'heure pas lié l'attentat à une organisation.

Saipov était au volant d'une camionnette de location qu'il a projeté sur une piste cyclable de Manhattan, écrasant les piétons et les cyclistes qui se trouvaient sur son passage.

"Nous devons êtres plus durs, nous devons être plus intelligents et nous devons être beaucoup moins politiquement corrects", a-t-il martelé depuis la Maison Blanche au lendemain de cet attentat qui a fait huit morts et une dizaine de blessés. Pour Jacques Cardoze, le correspondant de France 2 à New York, "C'est une forme de surenchère verbale qui cache mal l'impuissance de Donald Trump en la matière".

"D'après l'enquête conduite cette nuit, il apparaît que (le suspect) planifiait ceci depuis plusieurs semaines". Le maire de New York a indiqué plus tôt qu'il s'agissait d'un "acte de terrorisme". De Londres à Nice en passant par Berlin, Paris ou Barcelone, ce mode opératoire a déjà frappé durement les populations.

Recommande: