Hausse des salaires dans les ministères : la formule Macron ne passe pas

02 Novembre, 2017, 01:49 | Auteur: Lynn Cook
  • Entre le gouvernement de Manuel Valls et celui d'Édouard Philippe on compte 124 conseillers ministèriels en moins. Mais les salaires eux ont augmenté de 18

C'était l'une des volontés d'Emmanuel Macron peu après son arrivée à l'Élysée. D'un point de vue budgétaire, elle peut pourtant se justifier: le président a réduit drastiquement le nombre de conseillers (il y en a 300 au lieu de 563 le 1er août 2016, soit 47% de moins) qui coûtent donc globalement moins cher aux contribuables (35 M€ d'économies). Une baisse cependant largement compensée par l'augmentation des salaires des conseillers qui a suivi. Elles ont même augmenté de "plus de 20% par personne, en moyenne". Selon un document publié par Bercy intitulé "Personnels affectés aux cabinets ministériels", la rémunération brute des conseillers est passée de 7624 euros par mois à 9186 euros, primes comprises.

"Dans douze ministères, la rémunération est supérieure à cette moyenne: au total, plus de 80 membres de cabinet sont mieux payés que leur ministre", a relevé à l'AFP l'ex-député PS René Dosière estimant que ce n'était "pas le fait du hasard" et que c'était "choquant".

Toutefois, des économies ont bien été réalisées: le budget des cabinets ministériels est de 117 millions d'euros, contre 152 pour le précédent gouvernement. Le Canard Enchaîne rapporte également que la limite de dix conseillers par ministre, et cinq pour un secrétaire d'état fixée par Emmanuel Macron serait contournée en recrutant des "contractuels" ayant pour mission des affaires similaires à celles des conseillers. "Ou encore l'explosion du nombre des personnels 'support' (chauffeurs, officiers de sécurités, huissiers et gardiens, secrétariat)" connaît une hausse significative".

Recommande: