Finastéride: un traitement contre la calvitie peut causer dépression et troubles sexuels

28 Octobre, 2017, 01:18 | Auteur: Jonathan Ford
  • Traitement contre la calvitie: attention au risque de dépression

Le finastéride 1 mg (Propecia et génériques) est recommandé pour soigner la chute de cheveux chez l'homme. À la dose de 5 mg (Chibro-Proscar et génériques), ce médicament, également indiqué dans le traitement et le contrôle de l'hypertrophie bénigne de la prostate, est aussi source de dépression.

Tout changement d'humeur doit conduire à une interruption du traitement par finastéride et à une surveillance médicale, indique l'ANSM.

La Finastéride, vendue sous le nom commercial de Propecia dans le traitement de la chute des cheveux chez l'homme, fait l'objet depuis sa commercialisation en 1999 de signalements d'effets indésirables psychiatriques. Laquelle explique que " le traitement devra être interrompu devant tout symptôme psychiatrique.

Le finastéride (Propecia du laboratoire Merck et les versions génériques), utilisé notamment pour lutter contre la calvitie, provoquerait des cas de " dépression et plus rarement d'idées suicidaires ", a averti jeudi l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Notons que ces effets indésirables apparaissent depuis peu dans les RCP (Résumé des caractéristiques du produit) et notices des spécialités Propecia® et Chibro-Proscar®.

Par ailleurs, comme mentionné dans les documents d'information, des cas de cancers du sein ont également été rapportés chez des hommes traités par finastéride. "Il peut s'agir d'une diminution de la libido, de troubles de l'érection et de troubles de l'éjaculation". L'agence du médicament " rappelle qu'il est possible d'observer une persistance " de ces troubles même après l'arrêt du traitement.

Recommande: