"Parisien, rentre chez toi": à Bordeaux, la LGV fait naître une fronde

26 Octobre, 2017, 02:32 | Auteur: Lynn Cook
  • Des autocollants anti-parisiens ont fait leur apparition dans l'agglo de Bordeaux.                  aude boilley

Outre le slogan, un TGV y est représenté, en référence à "l'Océane", nouvelle ligne à grande vitesse qui relie Paris à Bordeaux en deux heures et quatre minutes depuis juillet.

Si vous n'avez pas vu les autocollants " Parisien rentre chez toi ", vous avez certainement entendu parler de la polémique qu'ils ont provoqué. Certains habitants en ont en effet marre de voir des Franciliens arriver en masse depuis que la capitale n'est plus qu'à deux heures de train. Les Bordelais les accusent notamment d'avoir fait flamber les prix de l'immobilier.

Alain Juppé déplore l'hostilité d'une partie de la population de Bordeaux à l'encontre des nouveaux arrivants dans la ville, souvent parisiens.

Alain Juppé, maire de Bordeaux, n'apprécie pas du tout et il se réserve le droit de porter plainte comme il le précise dans un tweet. J'envisage de saisir la justice. "Notre ville est accueillante et le restera", a écrit sur Twitter Alain Juppé, ancien Premier ministre français qui est maire de la ville depuis 2006.

Le quartier Saint-Michel est emblématique du problème. L'élu a également annoncé qu'il avait saisi la justice pour lui demander de "sanctionner les personnes coupables de tels agissements".

Dans le quartier populaire et récemment rénové de Saint-Michel, dans le centre historique, plusieurs graffitis ont été revendiqués par un collectif se présentant comme "anti-bobo": "Parlez pas de mixité quand vous gentrifiez", "Saint Mich' nique les riches" ont été tagués, rapporte le quotidien Sud Ouest.

Recommande: